Nouvelles du 10 novembre 2020

Bonjour à tous,

A la veille du 11 novembre, je vous livre le texte de la ministre déléguée aux armées en charge de la Mémoire et des anciens combattants et vous invite à en prendre connaissance. cliquez ici

Nous nous devons d’honorer nos morts qui se sont battus pour préserver notre liberté. La Grande Guerre a plus de 100 ans mais reste encore vive à nos mémoires.

C’est 10 millions de civils et de militaires qui perdront la vie au niveau mondial. Cette guerre redessinera la géographie politique du 20ième siècle et sera le creuset de la seconde guerre mondiale mais aussi du génocide arménien, de la révolution russe et de la grippe de 1918 dite « grippe espagnole ».

Nous honorons aussi la mémoire de Maurice Genevoix qui rentre en ce mois de novembre au Panthéon.

Pour les plus jeunes d’entre nous son œuvre est méconnu. C’est l’occasion aujourd’hui de s’y replonger.

Si nous devions lire deux œuvres de Genevoix, il faudrait bien sûr commencer par le prix Goncourt de 1925 Raboliot qui nous fait vivre les aventures d’un braconnier mais surtout partager des moments de communion avec la nature tels que nous pouvons les vivre encore aujourd’hui dans notre belle forêt.

C’est un romancier-poète qui par son écriture fait jaillir les images, les sons et les odeurs.

La deuxième œuvre, nous ramène à la mémoire, c’est Ceux de 14 qui nous fait partager le quotidien des soldats des tranchées. Témoin de la Grande Guerre, Maurice Genevoix puise dans son expérience personnelle les mots pour décrire les sentiments et émotions des soldats engagés dans les tranchées.

Notre cérémonie en l’honneur des morts pour la France  se tiendra au monument aux morts à 11h. Les autorités administratives nous indiquent que seules pourront y participer les « officiels » : porte-drapeau et élus.

Aussi, nous ne serons pas en mesure d’accueillir à cette cérémonie le public extérieur.

Je suis sûre qu’au regard des circonstances actuelles, vous comprendrez ces restrictions.

L’heure est à la tristesse en ce mois de Novembre et je suis au regret de vous faire part du décès de M. Davoust à l’âge de 95 ans.

Il était depuis quelques années le doyen de notre commune.

Il nous a quitté dimanche et ses cendres rejoindront le caveau familial mardi prochain.

Il avait une grande mémoire des événements marquants de la commune et n’avait pas son pareil pour vous raconter au détour d’une rencontre, aux élèves de l’école,  la vie du village du début de ce siècle. Il avait à cœur de partager ses souvenirs, ses photos et ses états d’âme aussi.

Vous ne le connaissiez peut-être pas mais il est celui qui habitait en face de chez Sonia et qui a tenu quasiment jusqu’au bout son jardin et son potager. Ses roses ont embaumé les montées vers l’Eglise et ses sourires amicaux, ses gestes de sympathie nous marquerons.

Bon 11 novembre à tous.

Prenez-soin de vous et portez-vous bien !  

Anne-Françoise GAILLOT

Maire de La Boissière-école

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *